Exposition "Cheveux chéris" & reliques de famille...

31.3.13

Quoi de mieux qu'un dimanche pour parler expo ! C'est le 15 décembre dernier que j'ai pu me rendre à Paris pour enfin voir cette expo "Cheveux chéris" entièrement consacrée aux cheveux.


~ Cheveux chéris  Frivoltés et trophées ~
Musée du quai Branly, Paris

J'aurais du vous en parler dès mon retour car avec ma mémoire de poisson rouge ça va être difficile de vous faire part de mes "impressions à chaud"
> Globalement je ne suis pas déçue mais peut être que je m'attendais à un tout petit peu plus. De très belles choses sont exposées et le parcours de visite est très bien organisé. On passe de thème en thème et d'époque en époque sans se perdre. L'expo n'est pas trop longue, ce qui rend la visite agréable. On peut voir l'expo très tard et ça c'est un bon point, les expos bondés non merci. Personne pour rester cloué devant une oeuvre, le rêve.   
♥ Coup de coeur pour la sculture de Sainte Marie-Madeleine :


- Le moins c'est que l'expo était plus dirigé vers les cheveux comme trophées, bien que cette partie m'est particulièrement impressionnée (têtes réduites) j'aurais mieux aimé voir plus de peintures et de photos. 

> Têtes réduites & scalp (le texte est à lire)

Bon en même temps c'est le Quai Branly, musée légèrement spécialisé dans les arts premiers ! J'avais un peu omis le truc sur le coup...
La partie couleur est aussi selon moi survolée... quelques photos pour représenter les blondes, brunes et rousses et pas des meilleures. Idem pour les coiffures (mode, extravagante, sophistiquée  rebelle...) montrées sur un "film" de photos qui se recouvrent les unes les autres. Un diaporama des plus simple qui fait un peu brouillon. Les photos auraient mérités d'être mis plus en valeur et de passer moins vite.

>>> C'est dans l'intérêt de ceux qui n'ont pas encore vu l'expo que je ne vais pas tout vous décrire donc je n'en dirais pas plus. Cette exposition m'a beaucoup plu par sa diversité et ces curiosités capillaires dont je ne soupçonnais pas l'existence. Un joli voyage dans la représentation et la signification des cheveux suivant les peuples, les époques, l'Histoire... A voir. 

Voici une petite mosaïque de photos prises sur place : 


Je vous conseille vivement d'acheter le livre de l'expo. Il est superbe ! 
Si vous n'avez pas l'occasion de voir l'expo ou pour voir et revoir les oeuvres, il est parfait. De plus les textes sont très instructifs et bien mieux qu'un simple avis.  

42€ Vous pouvez le trouver directement au musée ou bien à la Fnac (ce qui fut mon cas car trimballer le bouquin dans Paris, ça fait lourd)  

Et maintenant petite parenthése de vie mais loin du hors sujet car ça reste dans le thème "la perte" de l'exposition. Je vais vous présenter deux reliques de famille :


LA PERTE
"Dialogue entre le vivant et l'au-delà, les ouvrages en cheveux connurent surtout leur heure de gloire au XIX siècle sous forme de bijoux, bracelets, colliers et médaillons. Ces réalisations délicates, souvenirs d'enfances disparues, honoraient aussi les mémoires [...]"

Dans la maison de famille depuis des générations ces deux cadres renferment des cheveux. Deux compositions dont les tresses appartiennent à des arrières arrières... grand mère. Je l'ai découvert que tout récemment et malheureusement mon grand père n'est plus là pour me raconter leur histoire (grand passionné de généalogie).
Le même type d'objet était présent à l'exposition, c'était très courant dans les années 1900. Pour le souvenir des personnes disparus...

A l'expo :

Gauche : Emma. vers 1900 / Droite : bracelet, médaillons, broche...

> Et ceux de ma famille en détail qui sont malheureusement en mauvais état :
La grand-mère de ma grand-mère partie trop tôt en 1918... 
...et sa mère décédée en 1912.
Quelques plantes et fleurs sont glissés avec les nattes dans un cadre de bois foncé sous un verre bombé en souvenir de la personne disparue...

L'expo vous tente ? Déjà visité ?
Reliques : avez-vous ce genre d'objet dans votre famille ?

7 commentaires:

  1. Je suis allé à l'expo il y a quelques semaines, et j'ai particulièrement aimé les peintures et les sculptures. Les têtes réduites ça allait j'en avait déjà vue, mais c'est dans la salle juste après que j'ai cru que j'allais hurler... ces têtes humaines avec des grimaces affreuses, des sortes de zombies très réalistes brrrr....Une de mes peintures préférée : la jeune fille rousse qui lit un livre, toute nue, à la lumière de la bougie...

    RépondreSupprimer
  2. J'ai été la voir en début d'année et j'ai beaucoup aimé, j'ai trouvé ça varié et très instructif, c'est une jolie expo.
    C'est marrant j'ai toujours trouvé ça un peu mystique de garder des cheveux, mon arrière grand mère avait un genre de cadre avec des cases et dedans était disposé la 1ère mèche de cheveux de chacun de ses 13 enfants !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca reste une très belle expo c'est pas faux, j'ai encore beaucoup de photos mais je ne voulais pas tout montrer. Tu as le livre ?
      Merci pour ce témoignage d'histoire de famille :) Le cadre devait être très beau.
      Mes cheveux d'enfants sont aussi "conservés" sur une petite poupée de cire (Jésus), c'est des bonnes soeurs qui avaient à l'époque collé un par un mes cheveux. C'est très bien fait et plutôt symbolique. Ils sont blonds et tout dorés, bien loin de ce que j'ai actuellement :)
      Je me souviens aussi adolescente avoir scotché des mèches de cheveux dans mon journal intime ^^
      Comme quoi les cheveux c'est vraiment quelque chose de "sentimental" et oui assez mystique.

      Supprimer
  3. Oh cela fait longtemps que j'attendais cet article ! Cela donne vraiment envie, et c'est vraiment sympa de pouvoir montrer quelques petits passages à celles qui n'auront pas l'occasion d'y aller (comme moi, haha, c'est loiiin).
    C'est certainement une sensation étrange que d'avoir/de voir les cheveux de ses ancêtres, une part d'eux..

    (J'aime ta nouvelle présentation !)

    RépondreSupprimer
  4. c'est extraordinnaire d'avoir ces reliques chez toi! ça fout des frissons comme quand on lit du maupassant... ^^
    toujours sous le charme quand je vosi tes cheveux
    merci pour ton partage
    bises
    Miffy

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Edelweiss! Ton article est magnifique, sublime! c'est un peu de poésie et cela me motive encore plus pour laisser pousser mes cheveux. Les cheveux, c est tout un symbole!

    RépondreSupprimer
  6. hey je viens de tomber sur ton blog il est super des bisous de la Corse :)

    RépondreSupprimer